Le Grand Bal Raï

Ce bal hommage proposé par la nouvelle garde des musiques fusion du Maghreb en France,  revisite les grands standards du genre à la façon d’un « tribute to Raï » .  Adil Smaali au chant et guitares est accompagné de Stéphane Puech aux claviers, Rabie Houti au violon, Pedro Coudsi à la batterie, Samuel Wornom aux percussions et Guilhem Centurion à la basse.

Né des traditions musicales populaires algériennes, le raï est un style musical qui s’est propagé et enrichi au gré de mélanges et de modernisations .

Signifiant « opinion », le raï transmet des messages forts, libérés des tabous : des chansons souvent crues, porteuses d’une sincérité et d’une émotion sans pareille. Le raï est sorti des frontières du Maghreb il y a 20 ans dans une salve de tubes planétaires .  Aujourd’hui , la musique de Cheb Khaled et Cheikha Rimitti, Cheb Mami ou Rachid Taha revient sur le devant de la scène. Le Grand Bal Raï, dernière création Arabesques, déborde d’une énergie communicative et dansante et s’applique à redonner au raï ses lettres de noblesse.

Leur première sur la scène de la 15ème édition du Festival Arabesques en septembre 2020,  a démontré le pouvoir fédérateur et la fièvre dansante dont le raï et ses nouveaux interprètes sont porteurs.