Nourdine Bara

Lecture musicale

Traversée

 

95

C’est un très singulier personnage que nous conduit à suivre Nourdine Bara. Son monologue, une histoire ? Pas vraiment. Un élan plutôt. Une balade. Plongés dans le huis clos des pensées d’un migrant, alors qu’il erre dans la ville, sur les boulevards, aux cafés… nous voilà comme pris dans son espace mental devenu espace de projection poétique.

Le narrateur, anonyme, n’a rien en particulier à nous dire, ou peut être bien, de ses souvenirs en Algérie, de ces rapports qu’il tente, en France, de vivre avec les autres, des choses très particulières à en dire.

 

Nourdine Bara, montpelliérain, a 43 ans. Originaire du quartier de la Paillade, il est l’auteur de 2 romans (2009 – Le tour de toi en écharpe, préfacé par Agnès Jaoui. En 2018 “Tous ceux qui errent” ed. Domens) et de 3 pièces de théâtre, créées au théâtre Jean Vilar de Mtp (Mes souvenirs tracent des traits droits 2006; “Et je leur dirais quoi?” 2016; “Tous ceux qui errent” 2017). Depuis 2018, Nourdine est auteur en compagnonnage à la Scène Nationale de Sète.

Auteur engagé, depuis 9 ans, il organise régulièrement des Agoras sur l’espace public qui invitent des habitants des quartiers populaires et du centre à la rencontre, à libérer une parole citoyenne.

 
 

Samedi 14 Septembre

17h00

domaine d’O – Chapiteau Pinède Nord

Entrée libre

Durée : 40min

texte : Nourdine Bara, Piano : Benoit Bohy-Bunel

A la suite de cette rencontre sera proposé un échange avec le public animé par Fabien Blasco (Librairie LA CAVALE)