Salim Fergani

« Pour des raisons indépendantes de notre volonté, le concert de Raïna Raï et celui de Salim Fergani sont annulés.

La date de Salim Fergani prévue le mercredi 9 septembre à 20h à l’Opéra Comédie sera remplacée par une deuxième date du concert de la grande voix arabe, Dorsaf Hamdani, qui rendra hommage aux grandes divas Oum Kalsoum, Fairouz et Asmahan.

Les places achetées seront automatiquement remboursées dans un délai de 15 jours. Pour découvrir le reste de la programmation, rendez-vous sur notre site : www.festivalarabesques.fr

Nous vous attendons à partir du 8 septembre prochain pour célébrer ensemble les arts du monde arabe. »

Musicien prodige, Salim Fergani incarne aujourd’hui la continuation de la tradition du oud constantinois et du patrimoine musical du maalouf arabo-andalou. 

Dès le plus jeune âge, Salim Fergani commence son apprentissage auprès de son père Hadj Mohamed Tahar Fergani, maître des musiques citadines constantinoises. A partir de 1968, il débutera sa carrière professionnelle aux côtés de son père. Il se rapproche en même temps des autres cheikhs constantinois qui lui permettront d’approfondir ses connaissances du corpus andalous et de ses dérivés locaux (Mahjouz, Hawzi, aroubi, quadriates, Zadjel). Il se fera notamment le disciple de cheikh Abdelkader Toumi véritable encyclopédie vivante en la matière. 

Salim Fergani multipliera, les concerts, enregistrements et émissions télévisées à partir des années soixante-dix et entame une brillante carrière internationale dans les années quatre-vingt, qui le mènera en Europe, en Asie, en Afrique et aux USA. Il se fera ainsi le porte-voix de cet art séculaire en emmenant sa musique aux quatre coins de la planète.