Merci!

« C’était un sacré défi et nous ne pouvons pas vous dire combien nous sommes fiers et heureux de l’avoir relevé avec vous ! Pour notre 15ème édition, le plus beau cadeau est d'avoir pu retrouver notre public, nos artistes, nos activistes, nos partenaires et nos amis pour partager ensemble cette grande fête...masqués certes mais comblés ! Plus que jamais c'était un bonheur de voir la pinède du domaine d’O s'illuminer, l'amphithéâtre vibrer, les cœurs se réchauffer. 

Pendant 12 jours, près de 7000 spectateurs et 100 artistes se sont donnés rendez-vous sous les dorures de l’Opéra Comédie et sur la Médina d’Arabesques pour fêter ensemble les arts du monde arabe.

C’était pour nous, indispensable d’être là, fidèle au rendez-vous, de tenir le cap face à ce contexte qui éprouve si durement l’ensemble des acteurs de la culture. Une façon de nous donner à tous des étoiles dans les yeux et des airs à fredonner, notre manière d’affirmer que nous pouvions encore être ensemble.

Bien sûr, l’édition a connu de nombreux chamboulements. Mais Arabesques a su garder la dernière programmation presqu’intacte. Du 8 au 20 septembre 2020 se sont succédés, les paroles engagées de la diva tunisienne Dorsaf Hamdani, le vibrant hommage du Grand Bal Raï aux standards du raï, l’énergie fusion du groupe Bab L’Bluz, l’univers onirique des conteurs Chirine El Ansary, Layla Darwiche, Ali Merghache et Jihad Darwiche, la folk mélancolique de Jawhar, le rock psychadélique d’Al Qasar, les tableaux colorés du hip-hop contemporain du chorégraphe Hamid Ben Mahi, la virtuosité du quatuor Sabil, avec pour clôture la joie communicative et musicale de l’Orchestre National de Barbès. Une programmation gratuite a également été maintenue avec des mixs d’Aziz Konkrite, d’Ulysse Polpo, en passant par le karaoké de l’historienne Naïma Yahi, des rencontres avec les auteurs Coline Houssais, Halim Mahmoudi, Magyd Cherfi (en partenariat avec La Cavale), mais aussi une sieste poétique et musicale avec les palestiniens Ahmad Dari, Anass Alali, ainsi qu’une rencontre avec Mounir Anastas (en partenariat avec l’AFPS34). Compte tenu du contexte sanitaire, la retransmission en direct des concerts de la nouvelle scène arabe sur Facebook aura également permis de faire rayonner ces talents émergents auprès d’un large public.

Même dans nos rêves les plus fous nous n’imaginions pas une édition pareille ! Cette quinzième particulière fut réellement extraordinaire à tous points de vue ! 

Merci !! »

L'équipe UNi'SONS 

 

Pour suivre toute la programmation de la Caravane Arabesques : cliquez par ici