Anouar Brahem Quartet

wozny.com

Le répertoire de The Astounding Eyes of Rita s’inspire de la tradition arabe et s’appuie fortement sur la mélodie. On remarquera l’utilisation de certaines couleurs sonores entendues sur le projet Thimar, des dialogues instrumentaux qui se croisent et se décroisent, et une rythmique vibrante.

Le groupe a été formé avec la participation du producteur Manfred Eicher. Le clarinettiste Klaus Gesing, un improvisateur au phrasé étonnement fluide, a une affinité naturelle pour l’univers sonore de Brahem. Le timbre de la basse électrique de Björn Meyer se mêle sans efforts à celui de l’oud et lui procure une fondation subtile et souple. Enfin, le jeune libanais Khaled Yassine apporte au darbouka une pulsation vitale à cette musique de chambre transculturelle dans laquelle rigueur et liberté, passé et présent se répondent mutuellement.

 

Depuis une vingtaine d’années et avec neuf albums aussi novateurs qu’intemporels, le tunisien Anouar Brahem s’impose comme un très grand artiste contemporain. Faisant résonner la poésie envoûtante de son oud dans les contextes les plus variés, du jazz dans tous ses états aux différentes traditions musicales orientales et méditerranéennes, sa musique tendre et rigoureuse ne cesse de redéfinir un univers poétique et culturel savamment composite, oscillant sans cesse entre pudeur et sensualité, nostalgie et recueillement.

 

 

INFOS PRATIQUES :

Date et heure :

Samedi 20 mai – 20h30

Lieu :

Amphi d’O
Domaine d’O
178 rue de la Carriérasse
34090 Montpellier